« Mon arbre » de Bérénice André

Samedi 11 février à 14h00

Cinéma ABC

En présence de la réalisatrice, Bérénice André et suivie d’un échange avec la participation des associations l’APGL et Les Enfants d’Arc-en-ciel

« Mon arbre » de Bérénice André – France – 2011 – 48 min

Marie a dix ans et une famille résolument moderne : conçue par deux hommes et deux femmes, tous homosexuels et aujourd’hui tous séparés, elle a deux papas, deux mamans, un beau-papa, une belle-maman, et une poignée de frères et sœurs. Fêter Noël en famille, dans ces conditions, tient presque de l’exploit. Mais alors qu’elle passe de foyer en foyer et tente, comme elle peut, de partager son amour, Marie se pose des questions sur sa venue au monde : serait-elle, comme « l’autre Marie », l’immaculée conception ?

En présence de la réalisatrice, Bérénice André

Bérénice André, 36 ans, auteure-réalisatrice de courts métrages de fiction (dont Un dernier vers, prix du public au festival de Brest en 2005), travaille régulièrement comme première assistante à la mise en scène sur des longs métrages (Jacques Nolot, Laurence F. Barbosa, Nicolas Klotz…). Bérénice André développe également La France d’Abou, projet de série qui bénéficie de l’aide de la fondation Beaumarchais, du fonds à l’innovation audiovisuelle et du fonds pour la diversité du CNC, ainsi que Peinards, long métrage lauréat en 2006 du dispositif Emergence. Elle anime par ailleurs régulièrement des ateliers cinéma en milieu scolaire ou hospitalier.

Séance suivie d’un échange/débat avec la participation des associations  Les Enfants d’Arc-en-ciel et l‘A.P.G.L.

Achetez des places pour cette séance !

Mon Arbre  Bérénice André  France 2011  48′

Marie is ten years old and has a decidedly modern family; consisting of two men, two women, all homosexual and now all separated.  This means she has two fathers, two mothers, a step-father, a step-mother and a selection of brothers and sisters.  All this makes  celebrating a family Christmas  quite a feat.  So as she goes from household to household sharing out her love, Marie wonders about how she came into the world : was she, like « the other Mary » an immaculate conception?

Please follow and like us: