Coup de foudre

Samedi 18 avril à 19h00 – Cinémathèque

Diane Kurys -1982. France. 110 min.

Avec Miou-Miou, Isabelle Huppert

Lyon, années 50. Deux femmes mariées se rencontrent. Une amitié de plus en plus forte les unit.


Et lorsque l’une quitte son mari pour aller à Paris, l’autre fait de même et ma rejoint. Le regard aiguisé de la cinéaste construit le portrait d’une liaison qui, pour n’être pas sexuelle, n’en va pas moins au-delà des amitiés ordinaires.

Un classique, désormais, récompensé par le FIPRESCI au Festival international du film de Saint- Sébastien en 1983, le prix de l’Académie nationale du cinéma la même année, et une nomination aux Césars du meilleur film et du meilleur scénario en 1984.

Explicitement, Diane Kurys nous raconte l’histoire de sa mère. Autant dire que cela est mené avec un constant souci de vérité, et dans un respect total des personnes. Aucun des protagonistes n’est caricaturé, ni désigné comme coupable. Les événements s’enchaînent ainsi parce qu’ils sont logiques., et cette logique se fonde dès le début sur l’Histoire.

Reconstitution des années de guerre, le camp de Rivesaltes, la fuite en Italie, l’acte de résistance spontané au cours duquel Madeleine va perdre son amour. Reconstitution aussi de la vie quotidienne de la petite bourgeoisie des années 50, les rapports avec les enfants, le machisme ordinaire et inconscient, la conception du travail des femmes, les conventions sociales.

Justement, ce sont ces conventions qui vont voler en éclats avec ce « coup de foudre ». Oh, ce beau regard que pose Madeleine (Miou-Miou) sur Léna (Isabelle Huppert) lors de leur première rencontre ! À partir de là, une lente évolution va s’opérer, fondée certes sur l’ambiguïté de leur complicité de mères de famille et d’épouses plus ou moins fidèles. Mais l’émancipation de Léna, dans le sillage de Madeleine, va se faire parallèlement au développement d’une véritable histoire d’amour, qui est marquée par tous les topiques de l’histoire d’amour : le premier regard, la cristallisation, les projets, la séparation, les retrouvailles.

Elles ne se marièrent pas et avaient déjà des enfants…

Please follow and like us: