Archives de catégorie : Editions précédentes

Honneur a toutes les femmes ! vendredi 29 janvier*

Aurore Chevalier

« Parce que le monde est ce qu’il est et que les humains sont ce qu’ils sont, Aurore Chevalier en est l’urgence. Alors il est évident, soit nous adorons, soit nous détestons, il n’y aura pas de camp pour la tiédeur avec elle. Pourquoi ? Parce qu’elle ne triche pas.

Elle se montre, sans filtre, sans convention, sans restriction.
Bien ancrée sur scène, émue, le souffle court, elle plante ses yeux dans le public et sans savoir pourquoi, ce sont nos cœurs qui palpitent. Et d’un coup d’un seul, sans aucun préliminaire, elle déchire le faux-semblant, se révèle, se raconte, se moque d’elle-même, nous emporte dans les méandres de ses interrogations et ou de ses amours sexués.
Et pour sûr nous pourrions nous en offusquer, mais elle manie le verbe avec poésie la charmeuse. Une poésie saisissante, trouble, crasse, vivante. Sans scrupule, elle fait rougir et frémir l’indécence, elle caresse aussi bien les âmes que les seins, flirte avec l’impensable comme avec le divin. Du bout de ses lèvres savoureuses, le vulgaire n’est plus, juste l’extraordinaire génie pour le dire. Elle emporte tout sur son passage, il ne reste plus rien de la salle de spectacle si ce n’est, elle, ses mains tendues vers autre chose, sa respiration saccadée et sa bouche frémissante jusqu’au bout de la dernière note. Ce n’est pas du talent, non, c’est bien au-delà. »

Sandra Thomas, programmatrice du Le Cri de la Chatte.

* l’heure sera communiquée ultérieurement sur notre site en fonction de la situation.

Soirée d’ouverture du 14e Festival Des Images aux Mots

MERCREDI 19 MAI 18h :
Présentation du festival

Suivie de la projection du documentaire Droits de l’Homme (Human rights) en présence du réalisateur.

Human Rights

Dans le documentaire Droits de l’Homme, nous suivons les témoignages de 7 LGBT parti.e.s de leur pays pour fuir les discriminations et vivre en
Espagne. Leur témoignage est fort, émouvant. Le réalisateur s’efface pour leur donner entièrement la parole dans un décor sobre qui permet de donner toute son attention à leurs récits.

Inédit à Toulouse

Elio Colen Mirete est né à Madrid en 1974 et vit à Barcelone.
Il a étudié divers domaines : cinéma, photographie, radio, coaching et programmation neuro- linguistique , et l’écriture créative entre autres.
Il a travaillé aussi divers domaines ce qui nourrit son esprit créatif. Il a écrit un roman et réalisé le documentaire « 9 trans » projeté lors de la 13e édition de DIAM.

En partenariat avec Amnesty international, Le Jeko Toulouse et ALDA-Lesbiennes
réfugiées.

Entrée libre
L’accessibilité aux personnes sourdes et malentendantes à cette projection a été permise grâce au service Inclusion & Diversity de l’entreprise Airbus.

La jauge est de 50 personnes

Venez découvrir la programmation de la 14e édition !

« Le mercredi 27 janvier 2021 à 18h l’Espace Diversités Laïcité

Présentation du festival suivie de la projection du documentaire Droits de l’Homme (Human rights) en présence du réalisateur Elio Colen Mirete Espagne 2020 67 mn VSM

Dans le documentaire Droits de l’Homme, nous suivons les témoignages de 7 LGBT parti.e.s de leur pays pour fuir les discriminations et vivre en Espagne. Leur témoignage est fort, émouvant. Le réalisateur s’efface pour leur donner entièrement la parole dans un décor sobre qui permet de donner toute son attention à leurs récits.

Inédit à Toulouse

Elio Colen Mirete est né à Madrid en 1974 et vit à Barcelone. Il a étudié divers domaines : cinéma, photographie, radio, coaching et programmation neuro-linguistique , et l’écriture créative entre autres. Il a travaillé aussi divers domaines ce qui nourrit son esprit créatif. Il a écrit un roman et réalisé le documentaire 9 trans projeté lors de la 13e édition de DIAM.

En partenariat avec Amnesty international, Le Jeko Toulouse et ALDA-Lesbiennes réfugiées

Entrée libre

L’accessibilité aux personnes sourdes et malentendantes à cette projection a été permise grâce au service Inclusion & Diversity de l’entreprise Airbus

Présentation du programme et Courts-Métrages 2020

Venez découvrir la 13ème édition du Festival DIAM !

Mercredi 22 janvier 20h Espace des Diversités et de la Laïcité

Présentation du programme :

Projection de 3 courts métrages

Accessibles au public sourd et malentendant

Suivie d’un concert de la chorale Les Voix des Fiertés

Suivi d’un verre de l’amitié

Isla Ignorada

Sara Merec Espagne 2019 17 mn VSM

Documentaire sur les lesbiennes dans le monde rural de Galice.

La bague au doigt

Gerlando Infuso Belgique 2018 15 mn

Pour qui sera la bague ? Joli film d’animation.

Pré drink

Marc-Antoine Lemire Canada 2017 23 mn VSM

Quand un délire entre potes amène un beau moment de complicité et l’acceptation de son corps.

Prix du Meilleur film canadien au Festival international du film de Toronto 2017

Entrée libre

Prix du jury et du public

Apéro Bear’s 2020

logo600

Le Bears invite DIAM à présenter sa 13e édition le dimanche 19 janvier à 18h. L’équipe viendra avec plaisir se faire dorloter par Jean Mi et vous, serez-vous là ?!

Apéro ouvert à tou.te.s et entrée libre.


Après la Boysnight, venez retrouver l’équipe et les invité.e.s du festival au Bears, un moment de détente qui permettra de belles discussions !

RDV le vendredi 7 février après minuit.

Soirée d’ouverture du 13e Festival Des Images aux Mots

Mercredi 29 janvier

18h Cocktail d’inauguration

RDV à la Salle des Illustres à la mairie (place du Capitole)

Invitation à imprimer

20h30 Soirée d’ouverture au Gaumont Wilson

L’association Gang de Kings vous invite à découvrir les univers de ses drags flamboyants. En jouant de milles et unes manières avec le genre, ils vous donneront peut-être envie de faire la même chose.

21h Projection exceptionnelle du film JT Leroy encore non sorti en France avec un casting de rêve :  Kristen Stewart et Diane Kruger !

JT Leroy

Gaumont Wilson – Film d’ouverture le 29 janvier 21h

Dimanche 2 février 14h, samedi 8 février 22h

Justin Kelly 2018 Etats-Unis 108mn VOSTF

San Francisco, 2001. En débarquant chez son frère Geoff, Savannah (Kristen Stewart), jeune femme androgyne, découvre que la compagne de celui-ci, Laura (Laura Dern), une femme exubérante d’une quarantaine d’années, est l’auteur de plusieurs best-sellers sous le nom de JT Leroy. Les romans, censés être autobiographiques, mettent en scène un jeune prostitué au passé traumatique pour qui elle se fait passer au téléphone. Mais le succès grandissant, elle a besoin de quelqu’un pour incarner physiquement JT auprès des médias et des stars hollywoodiennes dont il est la coqueluche. Elle demande alors à Savannah, elle-même en pleine quête identitaire, de « devenir » JT.

Réalisée par Justin Kelly (I am Michael, King Cobra) et coscénarisée par la véritable Savannah Knoop, cette comédie dramatique inspirée de faits réels revient sur le « hoax » littéraire qui a secoué le tout-Hollywood au milieu des années 2000 tout en interrogeant sur les notions d’identité, de genre, d’orientation sexuelle et la valeur de l’engouement médiatique autour d’une œuvre et de son auteur.

Film de clôture au TIFF 2018 et au BFI Flare London 2019. Présenté au festival de Deauville 2019

Inédit à Toulouse

Présentation du programme et Courts-Métrages 2019

Mercredi 23 janvier 18h EDL

Projection de 4 courts métrages
Suivie d’un concert de CharGharb Trio

Un groupe de jeunes femmes palestiniennes, passionnées de musique et de culture, qui se dressent contre les normes et les stéréotypes culturels en cultivant une sonorité hybride, à la fois orientale et classique.

Chechnya Jordan Goldnadel, France, 2018, 15 min, VOST

Tchétchénie, de nos jours. Un film inspiré de témoignages sur l’horreur du sort réservé aux homosexuels dans le pays.

Three centimeters Lara Zeidan, Liban/Canada, 2018, 9 min, VOST

A Beyrouth, quatre amies adolescentes font un tour de grande roue. En prenant de l’altitude, les langues se délient.

Mrs McCutcheon, John Sheedy, Australie, 2017, 17 min, VOST

Tom, 10 ans, préfère les robes et a du mal à se faire accepter dans sa nouvelle école. C’est sans compter sur sa maman, la maîtresse, et son nouvel ami Trevor…

More than god, Kevin Cahill, Irlande, 2015, 9 min, VOST

De surprise en malentendus, voici un mini-vaudeville pétillant d’humour noir.

Entrée gratuite