Edito 2021

Une 14e édition si particulière et si nécessaire !

Une réflexion interne est née face à la complexité de la situation de pandémie qui brise le lien et isole. Un besoin d’être utile, de continuer à être une passerelle qui réunit ce qui est séparé accidentellement.
Un trait d’union entre deux mots qui ensemble prennent un sens particulier. DIAM reste le festival de la rencontre, de l’échange, de la découverte, de la fraternité.
Un festival où l’esthétique et l’engagement se rejoignent dans des œuvres rares. L’occasion unique de voir du cinéma LGBTQI+ de qualité.

Ainsi deux axes de programmation sont nés. Deux axes qui rappellent des combats passés, et encore présents, qui rappellent d’où viennent les luttes LGBTQI+ et ce qu’il reste à faire.

Le premier touche nos seniors, cette génération qui a vécu souvent dans la clandestinité, qui s’est battue pour sa visibilité, et à qui nous devons tant. Génération qui a encore la fougue de revendiquer, d’aimer, d’être et qui continue à faire avancer nos droits. Leurs combats, leurs victoires nous permettent de revendiquer nos droits et d’avancer encore.

Le deuxième, les femmes. Comment ne rien dire après les remous dans le monde du cinéma face aux témoignages de femmes victimes de domination de certains ? L’affaire Polanski nous divise tellement, se taire c’est accepter. Des voix s’élèvent, Céline Sciamma-Virginie Despentes, la parole se libère, #JaiPasDitOui, des femmes se lèvent, Adèle Haenel. Nous voulons encourager cet élan et l’accompagner. 

Alors nous avons décidé cette année de leur donner une place d’honneur, qu’elles soient femmes cis, femmes trans, lesbiennes, bies, hétérosexuelles, asexuelles, pansexuelles …. nous voulons que la diversité soit, et que leurs paroles, leurs talents fassent partie de notre programmation ! La lumière du cinéma doit éclairer l’ombre du sexisme.

Messieurs, ne vous sentez pas pour autant exclus. Donner de la place aux unes, ne vous efface pas de notre programmation, et plus que jamais nous voulons inclure tout le monde pour sortir progressivement de la binarité. DIAM est le festival de tou.te.s.

Très bon festival à tou.te.s !

du 29 janvier au 28 février 2021

Follow by Email
Instagram
RSS
Follow by Email