« En secret » (Circumstances) de Maryam Keshavarz

Mardi 7 février à 21h00

Utopia Toulouse

« En secret » (Circumstances) de Maryam Keshavarz – Etats-Unis – 2011- 105 min

Avec Nikohl Boosheri, Sarah Kazemy, Reza Sixo Safai

Deux jeunes filles aussi belles qu’intelligentes tentent de découvrir les plaisirs à l’occidentale dans le contexte étouffant et absurde de l’Iran contemporain. Très vite, elles se rendent compte qu’elles sont plus attirées l’une par l’autre que par les jeunes hommes qui gravitent autour d’elles. Mais l’ordre veille, qui tente de les ramener sur le « droit » chemin, à coup d’intimidations et d’hypocrisies.

Maryam Keshavarz a rencontré les difficultés qu’on imagine pour tourner cette histoire cruelle et profondément émouvante. Après « Les Chats persans » ou « Une séparation », un témoignage raffiné de plus de la difficulté à créer, aimer ou tout simplement vivre sa vie dans un pays pourtant bouillonnant d’idées et de désirs.

Prix du Public au Festival de Sundance 2010

Prix du meilleur talent émergent au Festival International du Film de Rome – Festa Internazionale di Roma 2011

Prix d’interprétation au Festival de films Chéries-Chéris 2011

Précédé de « Remember the eyes » de Marie Roux – Etats-Unis – 2008 – 14 min

Deux femmes se croisent, s’observent, se parlent mais ignorent qui est l’autre réellement, jusqu’au moment du premier rendez-vous…

Achetez des places pour cette séance !

Two young girls, as beautiful as they are intelligent, begin sampling the pleasures of a european lifestyle  in the  absurd and stifling society of contemporary Iran.  Very quickly they realise that they are more attracted to each other than the young men they are surrounded by.  But they are brought back to the ‘right ‘ path, by intimidation and by the hypocrisy inherent in their society.

As can be imagined, Maryam Keshavarz came across great difficulties  shooting this cruel and moving story.  Preceded by « The Persian Cats » and « A Separation », this is another account of how difficult it is, simply to love someone, or to live your life in such a  repressed country, which nevertheless is seething with the ideas and desires of its people.

Please follow and like us: