Archives de catégorie : Défaut

Girl

  • Albi, Scène Nationale, le Lundi 18 février à 18h15.
  • Colomiers, Le Central, le Jeudi 21 février à 20h30.
  • Mirepoix, Cinéma Municipal, le Vendredi 22 février à 18h00 suivi de Mario.
  • Ramonville, L’Autan, le Lundi 25 février à 18h30.
  • Ramonville, L’Autan, le Mercredi 27 février à 21h00.

Lukas Dhont 2018 Pays Bas / Belgique 105min VOST

Lara, 15 ans, rêve de devenir danseuse étoile. Avec le soutien de son père, elle se lance à corps perdu dans cette quête d’absolu. Mais ce corps ne se plie pas si facilement à la discipline que lui impose Lara, car celle-ci est née garçon.

Sélectionné en section « Un Certain Regard » au Festival de Cannes 2018 ce film remporte la Caméra d’or, alors queVictor Polster remporte le Prix d’interprétation.

Prix FIPRESCI à European Film Award 2018.

The Cakemaker

  • Ramonville, L’Autan, le Mercredi 20 février à 21h00.
  • Ramonville, L’Autan, le Vendredi 1er mars à 18h30.

Ofir Raul Graizer 2018 Allemagne / Israël 105 min VOST

À Thomas, un jeune pâtissier allemand, a une liaison avec Oren, un homme marié israélien qui voyage régulièrement à Berlin pour affaires. Quand Oren meurt dans un accident de voiture,Thomas se rend à Jérusalem à la recherche de réponses concernant sa mort. Sans révéler qui il est,Thomas se plonge dans la vie d’Anat, la veuve de son amant, qui tient un petit café. Il commence alors à travailler pour elle.

« The Cakemaker » a raflé six récompenses aux Ophirs (Oscars Israéliens), dont celui du meilleur film (le prix le plus prestigieux du cinéma israélien, car traditionnellement sélectionné pour représenter Israël aux Oscars dans la catégorie du meilleur film étranger), meilleur scénario, meilleur montage et la meilleure actrice (Sarah Adler).

Diamantino

  • Carbonne, Ciné Carbonne , le Jeudi 21 février à 21h00.

Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt 2018 Portugal / France / Brésil 92 min VOST

Magnifique, candide et attachant, Diamantino est l’icône planétaire du football, un héros flamboyant touché par la grâce. Quand soudain, en pleine Coupe du Monde, son génie s’envole dans les vapeurs roses de ses visions magiques, sa carrière est stoppée net.

Problème: il ne connaît rien d’autre. La star déchue,
devenue objet de risée nationale, découvre alors le
monde – les autres. Le voilà embarqué dans maintes péripéties qui mutent en odyssée : conspiration familiale (ses deux sœurs n’en veulent qu’à sa fortune), manipulations génétiques délirantes, crise des réfugiés, complotisme de l’extrême-droite… Et, au beau milieu de cette tragédie, où son chat semble être son dernier supporter, pourtant, surgit l’Amour. Le vrai. C’était écrit.

Grand prix au Festival de Cannes 2018 dans la section « Semaine de la critique ».

Mario

  • Mirepoix, au Cinéma Municipal , le Vendredi 22 février à 21h00 précédé de Girl.

Marcel Gisler 2018 Suisse 119 min VOST

Pour la première fois de sa vie Mario, un jeune footballeur, tombe amoureux de Léon, nouvel attaquant venu d’Allemagne. Mais dans l’équipe, des rumeurs commencent à circuler sur leur relation et Mario voit sa carrière compromise pour inté- grer un club de première division.

Premier film traitant du sujet très tabou de l’homophobie
dans le monde du football.Acteurs talentueux et film réussi.

Boy Erased

  • Rieupeyroux, Rencontres à la campagne, le Samedi 23 février à 21h00.

Joel Edgerton 2018 Etats Unis 114 min VOST

Garrard Conley, dix-neuf ans, vit dans une petite ville avec ses parents dont le père est un pasteur baptiste. Lorsqu’il leur annonce son homosexualité, le jeune homme se voit obligé de suivre une thérapie de conversion censée le rendre hétérosexuel. Aban- donné et ignoré par ses amis, gardant un contact avec sa mère, il affronte son thérapeute…

BOY ERASED est l’histoire vraie du combat d’un jeune homme pour se construire alors que tous les aspects de son identité sont remis en question.

Olivia

Jacquelin Audry     France    1951    95 min

À la fin du XIXème siècle, les passions délicates à l’ombre d’une institution de jeunes filles. La jeune anglaise Olivia trouble Mademoiselle Julie, professeur de littérature, dont la sœur Clara l’accuse de plaire un peu trop à ses élèves.

Accueilli très froidement par une presse machiste et un rien homophobe, Olivia décrit admirablement, dans un mélange de ferveur et de pudeur, l’éveil à l’amour d’une adolescente. Rien de pervers, de scabreux et de trouble, comme on l’a écrit en son temps, mais une analyse fine du sentiment amoureux, où l’homosexualité féminine apparaît enfin sans condamnation.

Mardi 6 février 2018 à 19h à la Cinémathèque.

DESDE ALLA

Lorenzo Vigas, Venezuela, 2015, 1h33

Synopsis:
Dans le chaos de Caracas, Armando, 50 ans, patron d’un laboratoire de prothèses dentaires, recherche de jeunes hommes aux arrêts des autobus et leur offre de l’argent pour qu’ils l’accompagnent chez lui. Parallèlement, Armando épie un vieil homme : il sait où il vit, quels lieux il fréquente ; quelque chose survenu dans le passé les unit. Un jour, Armando revient chez lui avec Elder, 18 ans, chef d’une bande de voyous.

Prix:
Lion d’Or 2015 du festival de Venise.

Mercredi 16 mars 2016 – 20:00 à l’ABC
Jeudi 17 mars 2016 – 12:30 à l’ABC
Vendredi 18 mars 2016 – 22:10 à l’ABC Présenté par Des Images aux Mots
Proposé dans le cadre du festival CINELATINO.

 

 

Torch Song Trilogy

Jeudi 4 février 21h à la Cinémathèque.

De Paul Bogart, Etats-Unis, 1988, 120 min

D’après la pièce homonyme de Harvey Fierstein créée à Broadway en juin 1982.
Avec Harvey Fierstein, Anne Bancroft, Matthew Broderick, Brian Kervin.

Trois moments dans la vie d’un homme qui travaille comme travesti dans un cabaret new-yorkais : la drague, l’amour, l’adoption – autant de façons d’aimer qu’il faut aussi vivre et assumer sous le regard et les flots verbaux de sa « jewish mamma »… Il y a une part autobiographique dans cette pièce d’Harvey Fierstein (scénariste et acteur principal du film) : il connaît et nous décrit un New-York contrasté où, si l’on peut y afficher et vivre son homosexualité, on peut tout autant y trouver la mort par homophobie.

Portrait of a Serial Monogamist

Samedi 6 février à 18h au cinéma ABC

De John Mitchell et Christina Zeidler, Canada, 2015 84 min, VOST

Elsie, la quarantaine, est une productrice de télévision dont les relations sont plutôt agitées. Pour elle, les ruptures sont devenues une routine, et trouver une nouvelle amie – et tout de suite ! – est aussi une pratique bien rodée. Jusqu’à ce que… elle rompe avec sa partenaire de longue date Robyn, afin de se lancer à la poursuite d’une femme plus jeune et plus nouvelle. Le hasard va vouloir qu’elle soit confrontée à un autre voyage, celui de  la découverte de soi. Les souvenirs du passé vont la hanter.

Film résolument drôle, tant par les situations que par les dialogues. Avec en prime de belles images du Toronto urbain et pittoresque.

Inédit en France

Précédé de :
« Vagina is the warmest color » de Anna Margarita Albelo, Etats-Unis, 2015, 2 min
La bande annonce d’une certaine Palme d’Or revisitée…….

Festival Trans et Inter de Toulouse : Boy meets Girl

Dans le cadre du Festival Trans et Inter de Toulouse proposé par Arc En Ciel, sera projeté un film ayant figuré dans la sélection de DIAM 2015 :

BOY MEETS GIRL
Eric Schaeffer
USA2014 – 1h35 – VOST

Boy Meets Girl est une comédie romantique mettant en scène la rencontre inattendue de trois jeunes personnes qui habitent le Kentucky. Robby et son meilleur ami d’enfance Ricky, une belle fille transgenre, n’ont jamais eu de relation romantique. Mais à cause du manque de garçons célibataires, Ricky décide de sortir avec une fille. Et tombe sur Francesca, une belle jeune femme qui attend le retour au pays de son fiancé militaire. Scandale dans la famille et zizanie sur la pelouse des élégantes garden-parties. Les trois protagonistes vont se battre et se débattre. Quelle vérité pourra sortir de leur confusion ?
Un conte moderne qui explore toutes les limites de genre et orientation sexuelle. Poignant, drôle et surtout positif.  L’acteur qui joue Robby est Michael Welch – bien connu pour son rôle dans les Twilight films.

Samedi 28 novembre à 20h à l’Auditorium de l’Espace des diversités et de la laïcité.